Le territoire accaparé par les colonies

Les colonies israéliennes en quelques chiffres

- 250 colonies israéliennes sont installées en territoire palestinien occupé depuis 1967.

- 530000 colons sont installés en Cisjordanie, dont 200 000 à Jérusalem-Est.

- La population des colons a plus que doublé depuis la conclusion des Accords d’Oslo en 1993.

- 80 % des ressources en eau du territoire palestinien sont captés par les colonies,
un colon israélien consommant 6 fois plus d’eau qu’un Palestinien.

- Chaque année, le gouvernement israélien consacre au moins 330 millions d’euros de plus aux avantages destinés aux colons qu’à ceux destinés aux citoyens vivant au sein d’Israël.

Découpage de la Palestine en zones A, B et C

À l’issue des Accords d’Oslo, en 1993, la Cisjordanie a été répartie en trois zones administratives censées être provisoires :

- la « Zone A », placée sous le contrôle civil et sécuritaire de l’Autorité palestinienne
qui couvre seulement 18% de la Cisjordanie ;

- la « Zone B », sous contrôle civil palestinien et sous contrôle sécuritaire conjoint israélo-palestinien ;

- la « Zone C », placée sous le contrôle civil et militaire du gouvernement israélien. Cette zone couvre 61% de la Cisjordanie. Elle y concentre les colonies israéliennes et la majorité des ressources hydriques ainsi que des pâturages et terres agricoles. Selon les Accords d’Oslo, cette zone aurait dû être évacuée progressivement par Israël.

JPEG - 484.2 ko
Le territoire accaparé par les colonies